En cours de lecture

Home : 5 conseils pour débuter avec les plantes

Home : 5 conseils pour débuter avec les plantes

J’ai beau avoir grandi dans une atmosphère très green (notre maison regorgeait de ficus, de philodendrons ou autres plantes suspendues à des macramés), je n’ai jamais eu la main verte ; je ne compte pas le nombre de cactus qui ont claqué entre mes doigts.
Puis, un jour j’ai adopté une aloe vera. Elle a aujourd’hui plus de deux ans et se porte à merveille, merci.

Selon Fanie Testa Genovese, fondatrice du bureau d’études et de création végétale Green Monsters, la main verte s’acquiert avec un peu d’entraînement : « Une plante c’est un peu comme un enfant ou un animal de compagnie. On ne sait pas comment s’en occuper au départ ! La grosse différence est que la plante ne pleure pas ou ne gratte pas à la porte quand elle a soif ou besoin d’attention. »

Notre experte en végétal a accepté de nous apporter quelques conseils de base pour les jardiniers en herbe.

1. Arrosez-les, ne les noyez pas !

Contrairement à ce que l’on pense, les plantes souffrent plus souvent d’excès d’eau que de manque. Quand une plante se dessèche par manque d’eau, elle peut repartir. En revanche, si elle pourrit à cause d’un excès d’arrosage, c’est fini.

Si la terre est très sèche car vous avez oublié votre plante depuis un mois, immergez-la dans l’eau (pas les feuilles bien sûr, la terre !) dans votre évier. Attendez qu’il n’y ait plus de bulles, signe que l’eau a bien pénétré la terre. « La majeure partie des plantes détestent avoir les racines dans l’eau. Il vaut mieux un bon arrosage de temps en temps, dans son évier par exemple pour que l’excès d’eau puisse passer à travers. Pensez à vider les coupelles et les cachetons au bout d’une vingtaine de minutes. »

Autre astuce : Avec un cure-dent ou une baguette chinoise, faites des trous dans la terre afin que l’arrosage soit plus efficace. Pensez à abreuver vos plantes une bonne fois par semaine plutôt que de leur donner un peu d’eau tous les jours.

2. Evitez à tout prix les lustrants

Certaines enseignes vendent des lustrants pour les plantes, or ce n’est pas fait pour ! « Si vous voulez nettoyer votre plante, prenez un chiffon et c’est tout » s’exclame Fanie.

3. Ne les exposez pas directement au soleil

Très peu de plantes supportent une exposition directe au soleil. Certes, il leur faut une pièce lumineuse pour leur bien-être mais si vous êtes explosé plein sud, ne la mettez jamais derrière la fenêtre, c’est le meilleur moyen qu’elle grille !

4. Regroupez-les en un petit coin de verdure

«  Si vous pouvez, essayez de regrouper vos plantes entre elles, conseille Fanie, sur une table basse ou une console, par exemple. Il y a une sorte de magie qui s’opère dans l’air, impossible à décrire. »

5. Pensez suspension si vous avez un chat.

La liste des plantes toxiques pour les chats est… très longue. C’est dans leur nature, ils aiment gratter la terre et manger les plantes. Si vous tenez à votre boule de poils autant que d’agrémenter votre intérieur de plantes vertes, suspendez-les dans des macramés ou sur des étagères afin de les mettre hors de portée.

« Vous pouvez éventuellement acheter un carré d’herbe à chats », conseille la pro «  et lui apprendre que c’est SA plante ». Mais ça, c’est une question d’éducation 😉

Les plantes pour débutants

Deliciosa Monstera ou Faux-Philodendron : peut vivre dans la mi-ombre et survit au manque d’ensoleillement ou de ne pas être arrosée une ou deux semaines de suite.

Fittonia : parfaite si on veut apprendre comment fonctionne une plante.  Dès qu’on oublie de l’arroser, les feuilles tirent vers le bas. Et dès qu’on l’arrose, les feuilles se redressent au bout d’une heure.

Les cactus : plutôt simples car il vaut mieux moins les arroser que trop. En revanche, ils ont un grand besoin de lumière.

Pilea Peperomioides : comme le fittonia, cette plante ne nécessite qu’un verre d’eau par semaine et une luminosité correcte.

Peperomia : Meme principe que le Fittonia et le Pilea Peperomioides.

Les plantes à bannir

Les orchidées : elles ne supportent pas d’avoir les racines en terre et qui trainent dans l’eau.

Les plantes carnivores : elles demandent une ambiance humide et des soins très particuliers.

Les plantes suspendues : quand on débute, si notre défaut majeur est d’oublier d’arroser, on oublie les plantes suspendues. Moins faciles d’accès, elles sont trop souvent oubliées, c’est un grand classique. (Pas de bol, si vous avez un chat !)

Les aloe : on a tendance à trop les arroser.

 

Merci mille fois Fanie

Pour plus d’inspiration, retrouvez notre tableau de plantes d’intérieur sur Pinterest:

 


Originaire du Nord-Est de la France, Morgane a évolué dans une culture fortement imprégnée d’influences germaniques, à deux pas de la frontière allemande. Elle aime retrouver quand elle le peut, les montagnes de sapins, ou parcourir les Etats-Unis où se trouve une partie de sa famille. Elle vit aujourd’hui dans le sud de Paris et travaille comme journaliste beauté dans la presse féminine. Elle a collaboré notamment pour Numéro, Marie France et Be.com. C’est pendant sa grossesse, alors qu’elle attendait son petit garçon, qu’elle a décidé d’adopter une alimentation saine et un mode de vie plus doux.

RELATED POST

INSTAGRAM